Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

L'investissement durable doit-il forcément compromettre les rendements ?

il y a 17 jours

L'INVESTISSEMENT DURABLE DOIT-IL FORCÉMENT COMPROMETTRE LES
RENDEMENTS ?

On pensait autrefois, à tort, que l’investissement durable (investir dans les entreprises qui contribuent à un avenir durable) équivalait à sacrifier des rendements. Mais la recherche a démontré que ce n’est pas forcément le cas, et qu’en réalité, dans certaines conditions, les investissements durables ont davantage de chances de surperformer le reste des marchés.

Dans une étude récente, Morningstar a analysé la performance de 745 « fonds durables » de sociétés de gestion européennes, axés sur différentes classes d'actifs et zones géographiques. Les fonds durables de ce type ont généralement recours à des critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) pour sélectionner leurs investissements, suivent un thème lié à la durabilité ou cherchent à avoir un impact positif mesurable en plus de générer des rendements financiers.

Une performance robuste ces dix dernières années
Les résultats ont montré que près de 6 fonds durables sur 10 analysés avaient obtenu des rendements plus élevés que ceux de fonds traditionnels équivalents, et ce sur différents horizons de temps, à savoir 1 an, 3 ans, 5 ans et 10 ans jusqu’à fin 2019. Le degré de surperformance a varié en fonction des régions et des périodes, mais les chiffres laissent à penser que les investisseurs ayant choisi des fonds ESG ont été globalement mieux récompensés.

Naturellement, la performance passée ne préjuge pas des rendements futurs, et tout comme avec les fonds traditionnels, il existe de très nombreux types de fonds durables axés sur différents aspects de la durabilité. Le choix d’un investissement durable n’est donc pas une garantie de bonne performance, mais les résultats de cette étude rassureront peut-être les investisseurs qui souhaite13nt placer leur argent durablement tout en le voyant fructifier.

De la résistance pendant les marchés baissiers
De plus, et c’est peut-être plus important encore en ces temps incertains, la recherche montre que les fonds durables ont historiquement mieux résisté aux marchés baissiers que l’ensemble des fonds traditionnels. Jamais cette tendance n’a été aussi nette qu’au premier trimestre 2020, quand les actions mondiales ont chuté de plus de 20 % après la déclaration de la pandémie de Covid-19. D’après Morningstar, 51 de ses 57 indices de gestion durable ont moins baissé que leurs homologues traditionnels au cours de cette période, et MSCI a fait le même constat pour 15 de ses 17 indices durables.

Cette surperformance est en partie due au fait que les fonds durables s’exposent structurellement peu aux sociétés de production d'énergies fossiles, et qu’ils ont donc été moins pénalisés par le krach spectaculaire des cours pétroliers. Mais ce n’est là qu'un aspect des choses.

De la qualité pour moins de volatilité
De nombreuses entreprises bénéficiant d'une note ESG élevée ont également tendance à être moins volatiles et affichent des caractéristiques de grande qualité, telles qu’une équipe dirigeante compétente et de moindres risques opérationnels. Par ailleurs, les fonds durables ont fait l’objet de collectes nombreuses au premier trimestre : en trois mois, les fonds ESG mondiaux ont accueilli plus de 45 milliards USD de nouvelles souscriptions, contre une décollecte de 384 milliards USD pour l’univers global des fonds d'investissement. Cette information, positive pour la classe d’actifs, souligne également l’importance croissante de la durabilité parmi les priorités de nombreux investisseurs, tout comme elle le devient pour l’opinion publique.

Gare à l’« écoblanchiment »
Auparavant un secteur de niche, l’investissement durable est en train d’entrer dans les usages. Plus de 1 000 milliards USD sont actuellement investis dans des fonds durables, et 125 nouveaux produits de ce type ont été lancés rien qu’au deuxième trimestre 2020.

Dans le contexte de cette popularité en hausse, il est important que les investisseurs sachent discerner une nouvelle tendance : l’écoblanchiment, ou greenwashing. Celle-ci se manifeste lorsqu’un gérant d’actifs ou une entreprise prétend prendre des mesures relatives à la durabilité ou à l’ESG, dans l’optique potentielle d’attirer de nouveaux investisseurs ou d’améliorer ses relations publiques, alors que la réalité est autre.

C’est pourquoi il peut être appréciable de faire confiance à une société de gestion disposant d'un processus robuste et régulier d’analyse approfondie pour mener à bien l’examen et la sélection de vos investissements durables.

Notre mission chez Architas
Chez Architas, nous nous sommes engagés pour un avenir durable et nous avons la conviction que des investissements peuvent contribuer efficacement à cette transformation. Nous sommes devenus signataires des Principes pour l’investissement responsable des Nations unies en 2018, et nous mettons tout en œuvre depuis pour intégrer l’analyse ESG dans notre processus d'investissement.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus