Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Les thématiques qui dynamisent votre portefeuille d'actions

il y a 4 mois
L'année 2020 a été pleine de surprises, avec notamment celle de voir les marchés d'actions mondiaux continuer à monter… mais différemment. Pour faire mieux que le marché, le secret est l'anticipation. Avant de miser, il faut rechercher les thématiques nouvelles, créatrices de valeur.

La hausse des actions en 2020 - à l'exception notable des Bourses de Paris et Londres - marque plus une rupture qu'une continuité par rapport à 2019, année pourtant haussière. En témoignent les écarts de performance impressionnants entre les actions des différents secteurs : au niveau mondial, le meilleur, la technologie, a ainsi gagné 43,8 %, quand l'immobilier a abandonné 31,5 %. On n'avait plus vu une telle dispersion depuis vingt ans.

Ceci est à mettre en parallèle avec une autre tendance forte constatée chez les épargnants. « Si l'on met de côté le fonds en euros et l'immobilier, c'est essentiellement vers les produits thématiques que s'est tourné l'intérêt des clients particuliers en 2020, explique Doris Bernheim, directrice de la distribution externe d'Allianz GI. Cela exprime parfois un engagement personnel, les clients souhaitant, par exemple, avoir un impact favorable à l'environnement via leur épargne, ou un aspect affinitaire avec un secteur, comme celui des animaux de compagnie, sur lequel nous avons lancé un fonds. » Et, en 2020, cette prédilection pour certaines thématiques a souvent fonctionné, non seulement en matière de souscription, mais aussi en matière de performance.

Environnement et technologie

« L'année 2020 a été un révélateur puissant de grandes évolutions de la finance. Les investissements en finance durable ont véritablement explosé, rappelle Pierre Moulin, responsable mondial produits et marketing stratégique de BNP Paribas AM. C'est notamment vrai sur la thématique environnementale, et nous avons enregistré un grand succès avec notre fonds BNP Paribas Energy. En l'espace d'un an, il est passé de 200 millions d'euros à 3,5 milliards d'actifs, grâce à une très forte collecte et à une performance exceptionnelle de 164 % en 2020. »

La technologie a, bien sûr, été un autre thème très porteur en 2020, notamment pour les fonds surfant sur le phénomène de la « disruption » d'acteurs traditionnels par des sociétés ayant une approche plus moderne. Le fonds BNP Paribas Disruptive Technology a ainsi gagné 35,2 % en 2020, tandis que son concurrent CPR Global Disruptive Opportunities s'octroyait même 42,8 %. Chez Lombard Odier IM, le fonds World Brands, surfant sur les grandes marques mondiales, souvent numériques, comme Apple Tesla ou Microsoft, a aussi réalisé une belle performance (+30,6 %), environ 24 % de plus que son indice de référence. D'autres secteurs ont été plus malmenés en 2020, à l'exemple de l'énergie, malgré un rebond violent au dernier trimestre. Plus surprenante est la contre-performance relative de la santé, qui figure parmi les traînards au dernier trimestre malgré les fulgurantes annonces sur les vaccins.

Alors que l'effet Covid-19 devrait refluer en 2021, quel type de stratégie faut-il adopter pour tenter de battre le marché ? « Si l'on fait abstraction du Covid19, le contexte macroéconomique en Europe et aux USA se résume à une croissance molle, une inflation très faible et des taux voisins de zéro, rappelle Didier Rabattu, responsable des gestions action de Lombard Odier IM. Pour faire mieux que le marché, il faut s'exposer à l'une des transitions majeures que sont le basculement de l'économie mondiale vers l'Asie, qui est une tendance très lourde, l'accélération de la technologie que ce soit dans la banque, la santé, ou l'industrie, et la démographie moins dynamique. » Voilà qui illustre l'intérêt d'approches différenciantes sur le secteur santé, par exemple, où tout n'est pas forcément bon à prendre, et qu'il vaut mieux aborder via des thématiques spécifiques, comme le vieillissement (Lombard Odier Golden Age) ou l'oncologie.

Surfer sur les mégatendances

Chez Allianz GI, Doris Bernheim défend une idée similaire : « Il faut investir en fonction de mégatendances capables de traverser les cycles économiques et non sur de simples effets de mode. » Cela peut justifier des approches très larges, mais aussi, sans mauvais jeu de mots, des approches de « niche ». Allianz GI a lancé une stratégie baptisée « Pet And Animal Well Being » qui cible les sociétés proposant des biens et des services pour animaux de compagnie. « Le statut du chien a changé et il devient un membre de la famille à part entière : il y a des hôtels pour chiens, des glaces pour chiens et on voit même des soldes de vêtements pour chiens », explique Doris Bernheim. Avec seulement 35 titres en portefeuille, la stratégie est très concentrée : Trupanion, la première position du fonds, est une société spécialisée dans les assurances pour animaux de compagnie !

Dans un contexte où les taux remontent légèrement, la thématique de la technologie doit être regardée avec une certaine prudence, notamment pour les sociétés misant tout sur la croissance sans encore avoir des résultats solides. « Qu'on choisisse des titres peu valorisés ou des titres de croissance, il faut miser sur la qualité », résume Didier Rabattu. Les multiples fonds sur la thématique de l'eau, proposés par Pictet AM, BNP Paribas AM, Allianz GI ou d'autres, peuvent être intéressants de ce point de vue. Pour surfer sur les plans de relance et le retard boursier de l'Europe, on peut aussi s'intéresser aux fonds labellisés « Relance », comme Lazard France Relance, investi dans le tissu de petites et moyennes valeurs hexagonales.

Enfin, pour les investisseurs les plus prudents, les fonds mixant les investissements sur plusieurs mégatendances, comme Allianz Thematica ou Pictet Global Megatrend Selection peuvent aussi être un moyen de diversifier ses actifs tout en se donnant une chance de battre le marché.

Author : Emmanuel Schafroth

Article original : 2021-03-06

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus