Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Close Look : L’effet coup de fouet - quelles répercussions ?

il y a 5 mois

CLOSE LOOK
L’effet coup de fouet - Quelles répercussions ?

La perturbation des chaînes d'approvisionnement provoquée par la pandémie était un signe annonciateur de la flambée des prix à l’origine de l’envolée de l’inflation vers ses plus hauts niveaux sur plusieurs décennies. Une compression de l’offre, lorsqu’elle se heurte à un rebond de la demande, entraîne inévitablement une hausse des prix des produits manufacturés. Cette dynamique des chaînes d’approvisionnement pourrait-elle être sur le point de changer ? Nous revenons sur ce phénomène connu sous le nom d’« effet coup de fouet » (bullwhip effect) ainsi que sur l’impact qu’il pourrait être sur le point d’avoir sur l’inflation.

Les composants dont a besoin l’industrie manufacturière, qu’il s’agisse de semi-conducteurs ou de pièces automobiles, ont fait l’objet d’une pénurie suite aux premiers confinements liés au Covid. Par ailleurs, les moyens de transport utilisés pour convoyer ces éléments essentiels aux usines de production dans le monde entier étaient souvent retardés au mauvais endroit. Le personnel de livraison s’est retrouvé sous-employé. Les fabricants se sont évertués tant bien que mal à mettre la main sur les biens semi-finis nécessaires pour compléter leurs produits.

Quelle est la réaction instinctive à une pénurie annoncée ? Souvent, elle consiste à commander une quantité de plus en plus importante des composants manquants dans l’espoir que certains arriveront. Les carnets de commandes explosent et de nouvelles capacités sont mises en place par les fournisseurs pour faire face à ce surplus de commandes. Que se passe-t-il ensuite ? En général, les déséquilibres entre l’offre et la demande se résorbent d’eux-mêmes au fil du temps. Par la suite, des stocks commencent à se reconstituer et la demande ralentit.

Le directeur général du géant des transports maritimes Maersk a indiqué récemment que l’explosion du transport de conteneurs constatée depuis la pandémie pourrait être sur le point de s’inverser nettement. Il a cité l’effet coup de fouet (bullwhip effect), dans le cadre duquel la contraction de la demande et la hausse de l’offre sont rapidement suivies par le phénomène inverse et donnent lieu une situation dans laquelle les groupes de transport ne sont pas en mesure de faire face à l’explosion de la demande des consommateurs. Il a ajouté : « lorsque cela se produit, l’effet est presque  immédiat ».

Même si elles se trouvent actuellement à des niveaux exagérés, les commandes finiront par être exécutées et la demande se dégonflera. Nous pourrions alors assister à un ajustement parmi les fournisseurs de composants. Face au développement des capacités et à la réduction des commandes, ils pourraient baisser fortement les prix afin d’attirer les acheteurs. L’inversion du resserrement des chaînes d’approvisionnement pourrait mettre un terme aux hausses des prix observées dans le sillage de la pandémie, et avoir ainsi une influence modératrice des plus nécessaires sur l’inflation mondiale.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus