Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Février 2018 - Le Private Equity

il y a 2 ans

« Nous sommes dans une économie de plus en plus tirée par les start-up et nous gardons pourtant un mode de financement par la dette qui est plutôt celle d’une économie de rattrapage … » Emmanuel Macron, juillet 2016. 

Le financement des petites et moyennes entreprises (PME) innovantes représente aujourd’hui un sujet de préoccupation majeur. Parfois qualifiées de « trop jeunes » ou « trop fragiles », les PME peinent à accéder à des moyens de financement dits classiques et se voient donc souvent interdire l’accès au crédit bancaire ou au marché financier. 

Qu’est-ce que le Private Equity ? 

Le capital investissement (traduction française de Private Equity) peut être une solution de financement pour les entreprises à fort potentiel de croissance. Il prend la forme d’investissement dans le capital d’entreprises non cotées en bourse. Il s’agit donc pour les sociétés de Private Equity de prendre des participations majoritaires ou minoritaires dans le capital d’une PME non cotée. 

Cette activité s’adresse aux entreprises qui souhaitent financer leur développement économique par un apport en capitaux propres. En contrepartie, l’entreprise financée accepte la dilution des actionnaires en place. 

Des critères de sélection 

Il existe un nombre important de risques associés aux investissements dans cette activité : mauvaises décisions des dirigeants, évolutions des conditions économiques ou concurrentielles … Ces derniers peuvent remettre en question le bien-fondé de l’investissement. Par conséquent, le processus qui conduit à la sélection des investissements nécessite beaucoup de rigueur. 

Parmi un certain nombre de critères, les sociétés de Private Equity accordent davantage d’attention au positionnement de l’entreprise dans le secteur cible ou à la capacité du futur produit/projet à s’intégrer sur plusieurs marchés car la demande doit suivre l’offre. 

Un exemple de succès 

De nombreuses sociétés ont eu recours à ce type de financement et certaines se sont faites remarquer par leur réussite. Parmi les plus célèbres, BlaBlaCar, créée au début des années 2000, est un site internet proposant un service de covoiturage sur longue distance. Elle a connu en peu de temps une croissance fulgurante et tente à présent de s’implanter dans la plupart des pays du monde. 

Développement en France 

En France, le Private Equity reste encore en retrait par rapport à nos voisins anglo-saxons où ce mode de financement est beaucoup plus développé notamment grâce à l’existence des fonds de pension. 

En 2016, les levées de fonds du Private Equity français ont atteint un record de 14,7 milliards d’euros selon l’Association française des investisseurs pour la croissance (Afic), soit une hausse de 51 % par rapport à 2015. 

Les chiffres de l’année 2017 devraient prouver que cette activité reste très dynamique, portée notamment par un contexte de croissance économique synchronisée retrouvée. CQFD. 

CLOSELOOK - AOÛT 2020

Article | Actualités | 08/09/2020

Le président Trump a banni les entreprises chinoises TikTok et WeChat des États-Unis, au motif que ces deux applications représentent une menace pour la sécurité économique et nationale.

The Monthly Review : Les « stories » de août

Article | Actualités | 08/09/2020

Joe Biden a été confirmé en tant que candidat du Parti démocrate pour affronter Donald Trump lors de l’élection de novembre.  

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus