Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Décembre 2016 - "L'expérience de mon gouvernement s'arrête ici" - Matteo Renzi

il y a 3 ans

Il avait fait du référendum sur la réforme constitutionnelle un enjeu personnel. Le Premier Ministre italien, Matteo Renzi, a été contraint de reconnaître son échec dimanche 4 décembre après le rejet massif de son projet par les électeurs italiens. Le « non » l’a emporté à plus de 60 % avec un taux de participation à plus de 68 %. Il a donc remis sa démission au Président du Conseil, Sergio Mattarella, en déclarant « l’expérience de mon gouvernement s’arrête ici ».

Cet épisode de la vie politique italienne est venu nous rappeler que 2016 restera l’année de tous les dangers pour les consultations démocratiques.

Après le Brexit et l’élection surprise de Donald Trump, le monde retenait son souffle pour ce troisième potentiel choc.

A l’heure où nous écrivons ces quelques lignes, le résultat de ce référendum en Italie ne semble pas affecter particulière-ment les marchés financiers. Il y a bien eu quelques mouvements sur les taux d’intérêt dans les heures qui ont suivi l’annonce des résultats, mais ce fut très bref.
Le point de vigilance se situe surtout du côté des valeurs bancaires. En effet, la situation des banques italiennes reste préoccupante. Elles affichent toutes des stocks de créances douteuses importantes (cf. graphique) et deux d’entre elles pourraient avoir besoin d’être recapitalisées prochainement.

Les banques italiennes sous pression :

Valeur en milliard d’euros et en pourcentage des crédits douteux sur le total des banques italiennes.


*les données datent du 31 mars 2016
** Estimation
Sources : Banque Mondiale, PwC, EBA @ statista.FR

Les prochaines décisions gouvernementales seront détermi-nantes pour rassurer les investisseurs. L’Italie reste la 3ème économie de la zone euro, malgré un taux d’endettement proche de 133 % du PIB, juste derrière la Grèce. A suivre….

Mai 2020 - L’investissement thématique à la...

Article | Billets des gérants | 02/06/2020

L’investissement thématique est une stratégie qui s’intéresse à des thèmes d’investissement, c’est-à-dire des secteurs présentant un potentiel de surperformance par rapport à l’ensemble du marché. Contrairement aux stratégies qui se concentrent sur des régions géographiques, les stratégies thématiques sont plus transversales et s’intéressent à des tendances de fond s’inscrivant sur le long terme.

Avril 2020 – La RSE à l’épreuve du COVID-19

Article | Billets des gérants | 04/05/2020

Depuis l’annonce du confinement par le président, les entreprises traversent une crise sans précédent. Elles sont confrontées à un double enjeu : la protection des salariés d’un côté et la poursuite de l’activité de l’autre.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus