Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

The Monthly Review : Les “stories” du mois d'août

il y a 29 jours
Tech rebound

Rebond des valeurs technologiques

Après avoir atteint ses plus bas niveaux à la mi-juin et cédé 30 % par rapport à ses pics historiques, le Nasdaq, l’indice du secteur technologique, a inscrit un rebond. Pourquoi ? Ce rebond était naturel, car après les fortes baisses du premier semestre, les investisseurs étaient désireux d’acquérir leurs actions préférées à des prix avantageux. Mais tous les grands noms n’ont pas rebondi. Bien qu’Apple et Amazon aient alimenté la reprise, Meta Platforms (anciennement Facebook) peine toujours à convaincre les investisseurs avec son nouveau modèle de revenus virtuels. Et le prix de la star du confinement Zoom est retombé sur terre, pour renouer avec ses niveaux d’avant la pandémie. 

Green win

Victoire verte

La loi sur la réduction de l’inflation (Inflation Reduction Act) du président Biden a été adoptée par les deux chambres du Congrès. D’une valeur de plus de 700 milliards de dollars, ses propositions constituent une version allégée du programme post-Covid « Build Back Better », qui prévoyait initialement 4 000 milliards de dollars. En plus de viser à réduire les forces inflationnistes, comme les prix des médicaments sur ordonnance, la loi fixe également un objectif climatique pour la première fois. Des crédits d’impôt à long terme seront offerts aux entreprises développant les énergies renouvelables. Cette victoire importante pour Joe Biden avant les élections de mi-mandat en novembre, a également été saluée comme une « opportunité générationnelle pour les énergies propres ».

Drought strikes

Conséquence de la sécheresse

L’hémisphère nord souffre d’une sécheresse généralisée, comme en témoignent les pics de températures enregistrés aux États-Unis, en Europe et en Chine. Cette sécheresse survient au pire des moments. Elle affecte la production agricole et coïncide avec l’effondrement des récoltes ukrainiennes. Les niveaux des principaux cours d’eau, comme le Rhin et le Yangtze, ont atteint des plus bas records. Ils sont devenus impraticables pour transports maritimes et paralysent les chaînes d’approvisionnement. La faiblesse record des ressources en eau ralentit le fonctionnement des centrales hydroélectriques et nucléaires, au moment même où l’approvisionnement en énergie importée est limité. Les inquiétudes liées à l’inflation et à la croissance s’ajoutent aux préoccupations suscitées par le changement climatique. La réponse de la Chine ? Demande accrue de charbon pour stimuler la production industrielle.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus