Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Des actionnaires veulent que les supermarchés Tesco combattent l'obésité

il y a 8 mois
A l'assemblée générale annuelle prévue avant l'été, les actionnaires de Tesco voteront une résolution demandant au plus grand détaillant alimentaire britannique de se fixer des objectifs pour augmenter la proportion de produits sains qu'il vend.

C'est une première au Royaume-Uni.Pour forcer Tesco, la plus grande chaîne de supermarchés, à vendre des produits plus sains, des actionnaires vont déposer à sa prochaine assemblée générale une résolution « sanitaire ». Cette résolution, coordonnée par l'organisation non gouvernementale ShareAction est portée par sept investisseurs institutionnels dont Robeco ou JO Hambro, et par 101 particuliers. Elle témoigne de l'intérêt grandissant du monde de la finance envers les questions de santé. Les actionnaires vont demander à Tesco de dévoiler la part que représente la vente des aliments et boissons les plus sains à partir de 2022 et de faire en sorte qu'elle augmente d'ici 2030.

Une des nations les plus obèses

Le Royaume-Uni est l'une des nations les plus obèses de la planète. Le pays est en tête du classement en Europe occidentale, et pas loin derrière le Mexique, l'Australie et les Emirats arabes unis.

« Tesco a joué un rôle sur la santé pendant et avant la pandémie de Covid-19, explique ShareAction. En 2019-2020, il a mené une série d'essais en magasin, dont certains ont fait évoluer de manière significative les achats des consommateurs vers des alternatives plus saines. Si Tesco fait quelques progrès en matière de santé, les activités menées jusqu'à présent ont été fragmentaires et à petite échelle. Nous appelons maintenant le supermarché à dépasser la rhétorique et à publier un objectif ambitieux en matière de santé et une stratégie de soutien ».

Contrairement à ses concurrents M & S ou Sainsbury's qui l'ont déjà fait ou prévoient de le faire, Tesco n'a pas fixé d'objectifs pour augmenter la proportion des ventes de produits sains.

La résolution spéciale, qui sera présentée à la prochaine assemblée générale en juin, doit être adoptée par 75 % des votes des actionnaires lors de l'assemblée. Si elle reçoit un soutien de 20 % ou plus, Tesco devra quand même publier une réponse officielle détaillant la manière dont elle répondra aux préoccupations soulevées.

Aux Etats-Unis, les actionnaires ont déjà commencé à déposer des résolutions contre l'obésité. En 2020, ils ont demandé des comptes à Coca-Cola, Pepsi et McDonald's sur leur utilisation du sucre dans leur produit.

ShareAction a, pour sa part, déjà coordonné des résolutions chez Barclays et HSBC sur des questions climatiques.

Article original : 2021-02-10

Author : LAURENCE BOISSEAU

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus