Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

CLOSELOOK - mai 2019

il y a 2 mois

Les espèces bientôt has-been ?

Le bref contact d’une carte de crédit suffit maintenant pour effectuer un paiement sécurisé dans un point de vente. À moins que vous ne choisissiez tout simplement de scanner votre mobile. La technologie est tellement rapide et commode, qu’il est difficile de lui trouver des défauts. L’année dernière, les dépenses sans contact ont devancé les bonnes vieilles espèces pour la première fois au Royaume-Uni. Les paiements mobiles en Chine devraient tripler à
45 000 milliards USD l’année prochaine, date à laquelle l’économie devrait être entièrement sans espèces. Nous revenons sur l’ascension irrésistible du sans contact.

Bien qu’il s’agisse d’un phénomène mondial, les dynamiques sont variables. En Europe, le sans contact est la forme de paiement la plus largement adoptée. D’ici l’année prochaine, tous les terminaux des points de vente européens devraient être équipés du dispositif sans contact. Plus de 640 millions de transactions
« tap and go » par mois ont été réalisées au Royaume-Uni début 2019. Il y a cinq ans, ce chiffre n’était que de 14 millions. En Australie, les paiements sans contact auraient atteint le point de saturation de 90 % en 2017.

Les États-Unis, le marché des cartes de crédit le plus établi, se sont mis tardivement à ce mode de paiement. Toutefois, le déploiement du sans contact dans la première économie mondiale progresse maintenant de manière exponentielle. Visa envisage d’émettre 100 millions de cartes sans contact aux États-Unis cette année. Et les grandes banques se livreront une concurrence acharnée pour gagner une place de choix dans les portefeuilles des consommateurs.

Peut-on affirmer que le sans contact a conquis le monde entier ? En Asie, le mobile a supplanté le « plastique » comme moyen de paiement. Ce succès tient à l’omniprésence des téléphones portables avant même que les cartes de crédit ne deviennent réellement populaires. En Chine, les deux géants des paiements mobiles Alipay et WeChatPay prennent en charge des transactions à grande échelle. Chaque société traite plus de paiements en un mois que PayPal sur l’ensemble de l’année 2017.

Alors, où est le piège ? Les acheteurs n’ont plus besoin de transporter du liquide. Bien qu’ils courent moins de risque de le perdre, qu’en est-il de la fraude ? Les cartes sans contact comportent de solides dispositifs de sécurité intégrés. Certes, quiconque trouve une carte perdue peut très bien l’utiliser pour effectuer de nombreuses petites transactions avant de se faire attraper. Mais c’est également vrai pour vos espèces. En réalité, le problème de la fraude est minime au regard des sommes considérables dépensées. Les espèces pourraient bien être en train de vivre leurs derniers instants.

QUICKLOOK - juillet 2019

Article | Billets des gérants | 20/08/2019

Que s’est-il passé en juillet ?

CLOSELOOK - julliet 2019

Article | Billets des gérants | 20/08/2019

Pourquoi les bénéfices restent-ils si faibles ?

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus