Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Close Look : Actifs alternatifs - quels enjeux ?

il y a un mois

CLOSE LOOK
Actifs alternatifs : quels enjeux ?

Quand la situation devient difficile sur les marchés financiers, il est préférable d’avoir une gamme diversifiée d’actifs. De manière générale, les conditions du marché sont ainsi faites qu’elles peuvent parfois permettre à une classe d’actifs d’enregistrer de bonnes performances tandis qu’une autre s’effondre. Toutefois, l’époque du portefeuille traditionnel, réparti exclusivement entre des actions et des obligations, touche à sa fin. Les actifs alternatifs, qui ne sont ni des actions ni des obligations, gagnent en popularité comme moyen de diversification. Penchons-nous sur les actifs alternatifs, et ce qu’ils peuvent offrir.

En tant que classe d’actifs, qu’est-ce qui différencie les actifs alternatifs ou les rend intéressants ? Le terme, qui recouvre une gamme d’actifs vaste et variée, est générique. Il peut s’agir d’actifs physiques tels que des biens immobiliers, des tableaux, des bijoux ou de l’or. Le terme recouvre également des contrats de leasing d’aéronefs, des pinèdes, la gestion de l’exploration pétrolière, des entrepôts ou des infrastructures telles que des ponts. 

L’objectif est de trouver des actifs sains et bien gérés, avec des rendements prévisibles, qui peuvent leur permettre d’offrir des performances régulières. Les classes d’actifs plus « ésotériques » peuvent être tout aussi précieuses, bien qu’elles nécessitent des recherches d’experts pour comprendre leur comportement dans certaines conditions du marché. Par exemple, les fonds à rendement absolu visent à lisser les rendements au fil du temps, en vue de préserver le capital. Le private equity (capital-investissement) peut également être ajouté à la liste.

Certains gérants d’actifs ont même avancé que les crypto-monnaies pourraient être l’actif de diversification ultime. Considérées comme une couverture contre l’inflation plus fiable que l’or, elles présentent une prise de risque similaire à celle des actions. Malheureusement, les marchés crypto se sont révélés être un refuge pour les investisseurs spéculatifs en début d’année et n’ont pas répondu à leurs attentes. Toutefois, l’évolution à plus long terme pourrait encore nous réserver d’autres rebondissements.

Les actifs alternatifs ou « alts » sont traditionnellement la chasse gardée des investisseurs institutionnels, notamment des institutions américaines qui, d’après les estimations, détiennent 30 à 50 % de leurs actifs dans cette classe. La tendance sur le marché américain aujourd’hui est de rendre l’offre plus attrayante pour les investisseurs individuels avertis. Toutefois, en 2022, les craintes d’une inflation galopante et d’une flambée des taux d’intérêt ont atteint non seulement les actions et les obligations, mais également les actifs alternatifs. Les bonnes vieilles liquidités pourraient bien offrir l’investissement de diversification le plus fiable, avec en tête le dollar américain.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus