Passer au contenu principal Passer au pied de page du site

You are using an outdated browser. Please upgrade your browser to improve your experience.

Mars 2017- Indice "Café con leche" par l'agence Bloomberg

il y a 4 ans

Les économistes ont à leur disposition un très grand nombre de statistiques et d’indicateurs pour alimenter leur réflexion et faire des prévisions économiques. Pourtant, parfois, il peut être judicieux d’abandonner le grand angle pour le zoom ! A titre anecdotique, il peut être intéressant d’évoquer deux indices relativement atypiques.

La revue « The Economist » a créé l’indice « Big Mac » en 1986 pour fournir un indicateur de parité de pouvoir d’achat entre pays.

Il avait été établi que le prix de ce produit, le Big Mac, était capable de refléter au mieux les disparités en termes de prix entre pays. Par ailleurs, sa composition nécessite des denrées alimentaires qui sont souvent produites sur place, et les services qui y sont associés (vente et fabrication) sont réalisés en local avec une main d’oeuvre peu qualifiée quel que soit le pays. Enfin, l’indice « Big Mac » permet de vulgariser des sujets comme le change et la parité de pouvoir d’achat (taux de conversion monétaire permettant d'exprimer dans une unité commune les pouvoirs d'achat de différentes monnaies).

Par exemple, en janvier 2017, le prix moyen du Big Mac aux Etats-Unis était de 5,06 dollars américains. En Chine, le prix n’est que de 2,83 dollars américains (prix en Yuan converti en Dollar). Cela sous-entendrait que la devise chinoise (le Yuan) était potentiellement sous-évaluée de 44 % sur la période.

Pour en savoir plus : Article "The Economist"

Une autre illustration de ces indices « alternatifs » est la création de l’indice « Café con leche » par l’agence d’informations financières Bloomberg.

Chaque semaine, Bloomberg répertorie le prix d’un café au lait servi dans une boulangerie de l’est de Caracas, la capitale du Venezuela. Le prix du café au lait devient ainsi un instrument pour mesurer le phénomène de hausse des prix. Dans un pays où les statistiques sont jugées peu fiables et où il est compliqué d’obtenir des indicateurs fiables et pérennes, ce nouvel indice est jugé suffisam-ment pertinent pour rendre compte de la situation du pays. Ainsi, le prix d’un « Café con leche » servi à Caracas a subi une hausse de prix de 932 % entre fin décembre 2016 et fin février 2017. A méditer…

Hybrides et électriques, les futures stars du...

Article | Les Echos | 25/11/2021

Tour d'horizon des principales évolutions et innovations que proposeront les constructeurs l'an prochain.

COP26 – que s’est-il passé ?

Article | ESG | 17/11/2021

La conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26) a réuni à Glasgow des dirigeants de plus de 120 pays. Nous vous proposons ici de revenir sur les principales conclusions de la conférence et ce qu’elles peuvent signifier pour les investisseurs.

La conférence des Nations unies sur le changement climatique (COP26) a réuni à Glasgow des dirigeants de plus de 120 pays. Elle a été décritecomme « la dernière et la meilleure chance » de maîtriser le changement climatique, en sensibilisant l’opinion publique et en encourageant de nouvelles actions pour lutter contre cephénomène. Nous vous proposons ici de revenir sur les principales conclusions de la conférence et ce qu’elles peuvent signifier pour les investisseurs.

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies.
Les cookies utilisés permettent une meilleure expérience de navigation sur ce site.
En savoir plus